Les missions d’un auxiliaire de puériculture

Types de crèches à Paris 15
Crèche à Paris 15 : Laquelle choisir ?
juillet 14, 2020

Les auxiliaires de puériculture sont des professionnels de la santé et du bien-être au service de la petite enfance. Ils accompagnent les tout-petits de la naissance jusqu’à l’âge de 3 ans et veillent à leur hygiène, leur confort, leur sécurité et leur éducation. Un auxiliaire de puériculture a un champ d’action large. Il peut exercer sa profession dans différentes structures : maternité, à domicile, crèche ou halte-garderie, centre de protection maternelle et infantile. Ses missions peuvent être différentes d’un lieu de travail à un autre.  

Les missions de l’auxiliaire de puériculture dans une crèche ou une garderie 

Un auxiliaire de puériculture joue un rôle très important dans une crèche ou une garderie. Dans ce lieu de travail, il s’occupe des enfants âgés de 3 mois jusqu’à 3 ans. Il accueille les tout-petits dès la séparation avec les parents et reste avec eux tout au long de la journée jusqu’aux heures de récupération. Ses missions importent sur le développement de l’enfant aussi bien pour son physique et sa motricité, que pour son bien-être moral et son épanouissement. Ainsi, il travaille souvent en équipe avec des éducateurs de jeunes enfants ou avec d’autres auxiliaires de puériculture, et participe activement à la mise en place d’un projet pédagogique. 

Un auxiliaire de puériculture a sous sa responsabilité un groupe de 5 à 8 enfants. Pour nosbambins.com, il les assiste dans le quotidien en s’occupant de leur alimentation et de leur hygiène. Il guide également chaque enfant vers l’autonomie en lui apprenant à manger seul et à devenir propre.   

L’auxiliaire de puériculture est aussi un acteur-clé dans la socialisation des enfants en leur organisant des jeux et des activités d’éveil. En outre, il accompagne les parents dans leur projet parental et leur donne des conseils d’éducation.  

Ses missions dans une maternité 

Dans une maternité, l’auxiliaire de puériculture peut participer à la mise au monde du nouveau-né. Il assiste le personnel soignant dans la salle de naissance et apporte au bébé ses premiers soins. Il lui donne son bain, change ses couches, prépare son biberon, prend soin de son hygiène, etc. Il contrôle la santé du nourrisson, surveille sa température et son poids, le mesure. Il est aussi responsable du réapprovisionnement des matériels dans la salle d’accouchement ainsi que de l’entretien de la chambre du bébé et de sa famille. Il participe au nettoyage des mobiliers et des matériels utilisés ainsi que la désinfection des lits.  

En suite de couche, l’auxiliaire de puériculture guide les jeunes parents dans leur nouveau rôle et favorise la relation parents-enfant. Il aide et conseille la maman dans la mise en place de l’allaitement. Puis, il montre aux parents les soins à prodiguer au bébé au quotidien.    

Dans une maternité, l’auxiliaire de puériculture doit avoir une grande disponibilité. Ce professionnel travaille le jour et la nuit, et peut être appelé à effectuer des gardes les week-ends et les jours fériés. 

Les missions de l’auxiliaire de puériculture à domicile 

Le retour à la maison est souvent angoissant pour les parents. Ils peuvent se sentir débordés et dépassés par leur nouveau rôle. Dans ce cas, les auxiliaires de puériculture peuvent intervenir à domicile après la naissance du bébé. Leur rôle est d’accompagner les parents dans leurs premiers jours avec bébé et les assister dans la prise en charge du nourrisson. L’auxiliaire de puériculture apprend aux parents les bons gestes à adopter pour prendre soin du nouveau-né notamment le bain, l’allaitement, le soin du cordon, le portage, l’emmaillotage, etc. Il est le mieux placé pour aider les parents à comprendre les pleurs et les demandes du bébé et à les apprendre comment le soulager. 

L’auxiliaire de puériculture peut aussi être une solution de garde ponctuelle. Il est disponible pour garder le bébé ainsi que ses frères et sœurs quand les parents sont occupés, qu’ils ont besoin de se reposer, de se changer les idées ou que la maman doit se rendre à ses rendez-vous médicaux post-partum.      

Ses missions dans un centre de protection maternelle et infantile 

En service de protection maternelle et infantile, l’auxiliaire de puériculture assiste le pédiatre ou l’infirmière puéricultrice dans la pesée et la prise de mesure des enfants. Il gère les dossiers des patients et les tient à jour.  

Dans le cas d’une pouponnière ou d’une structure d’aide sociale à l’enfance, l’auxiliaire de puériculture accueille les enfants nés sous X en attente d’adoption, ou placés sur demande des parents en difficulté ou sur décision de justice. Il a alors un rôle essentiel dans le bien-être de l’enfant puisqu’il devient pour lui une figure d’attachement.  

L’auxiliaire a pour responsabilité de protéger l’enfant de son environnement. Il veille à sa sécurité et surveille les signes de maltraitance et de négligence qui peuvent altérer le développement du tout-petit. De plus, il répond aux besoins de l’enfant et se charge de son apprentissage en mettant en place des activités d’éveil.  

L’auxiliaire de puériculture s’occupe aussi des enfants en situation d’handicap. Il assure leur bien-être et leur hygiène, se charge de leur alimentation et de leur éducation. Il entretient et nettoie leurs espaces de vie en vue de leur apporter plus de confort. L’auxiliaire surveille l’état de santé des enfants handicapés et leur prodigue des soins médicaux. Il collabore avec les parents et les conseille pour garantir le bien-être des petits.